mercredi 24 février 2021

LES ROCHERS DE HUCCORGNE

 

What do you want to do ?
New mail

     LES ROCHERS DE HUCCORGNE


Situation et accès :
Liège-Wanze-Huccorgne
IGN : 41/ 5-6
Coordonnées : X 207.300 Y 139.125

La Roche aux Corneilles et le Rocher du Chemin de Fer sont bien visibles situés en bordure de la route de l'Etat N 652, entre Huccorgne et Moha le long de l’ancien vicinal. Située pratiquement en face de l’Hermitage une magnifique et séculaire demeure qui fut notamment occupée pendant 3 siècles par des moines cénobites. 



              La Roche aux Corneilles

Cliquez pour agrandir 




Description :


L’imposante et splendide Roche aux Corneilles se dresse sur la rive gauche de la Méhaigne.

Orientée à l’ouest, verticale à déversée et haute de 25 à 35 mètres présentant des dalles, piliers, arêtes, dévers, surplombs et petits toits.

La roche est un excellent calcaire, l’ensemble offre de nombreuses possibilités d’ouvertures pour la plupart à prédominance athlétiques.

Les cotations ne descendront guère en dessous du 6b/c et jusqu’au 7a minimum.

Historique :

C'est René Mallieux qui s’octroie la première voie en 1931. Il la baptisera la Whymper, en hommage au grandissime alpiniste britannique.
7 voies ont été ouvertes par J-C Hans, D. Heymans et F. Dechany entre 1970 et 75.
Accès : Interdit – privé

                     L’Abri Sandron



Situation et accès :
Liège-Huggorgne
IGN : 41/ 5-6
Coordonnées : X 207.490 Y 139.320

A Huccorgne, route de l'Etat N 652, l’abri est situé en retrait dans le vallon du Roua, en rive droite sur un versant boisé

Description :

A droite de la Marquise, séparé par un large couloir c’est l’Abri Sandron ou Cendron, du nom d’un villageois mort en 1906. La grotte lui servit de refuge pendant de nombreuses années.

Orientée au sud-ouest, c'est une barre en forme de "Fer à Cheval" offrant un excellent calcaire. Elle est longue d’environ 130 mètres sur 5 à 15 mètres de haut. L’ensemble est caractérisé par l’Abri Sandron, un superbe et vaste porche de 2 à 9 mètres de haut et d’environ 11 mètres de longueur dans sa plus longue avancée.
La roche est propre et solide dans l’ensemble, le calcaire est très travaillé au porche assez compact dans les
autres zones

Deux voies équipée sur spits et plaquettes dans les plafonds du porche.

Possibilités d’ouvrir de nombreuses voies de haut niveau. 

 



Cette caverne est aussi une importante sépulture néolithique où pas moins de 15 crânes, dents de mammouth et de rhinocéros, ainsi que des fragments d’urnes funéraires datant de la même époque, furent découverts.

Accès : Privé- Interdit

        
Le Rocher de La Marquise


Situation et accès :
Liège-Wanze-Huccorgne
IGN : 41/ 5-6
Coordonnées : X 207.425 Y 139.375

Description :

Le somptueux et imposant Rocher de la Marquise se dresse sur un versant escarpé du vallon du Roua.

Orienté au sud-ouest et au nord, l’ensemble est à prédominance surplombant et haut de+/- 35 sur +/- 80 mètres longueur

De même structure que sa proche voisine la Roche aux Corneilles, son sommet dénudé et assez aride fait penser aux plateaux calcaires secs du sud de la France. Elle offre de nombreuses et très belles possibilités d’escalade, moyennant un nettoyage.



D’antan, une dame marquise de son état, se précipita du haut de la falaise à la suite d’une déception amoureuse.

Accès : privé Interdit.

                    La Grotte du Docteur

Situation et accès :
Liège- Wanze – Huccorgne
IGN : 41/5-6
Coordonnées : X 207.400 Y 139.275

Fond du Roua, en face de l’Abri Sandron sur le versant opposé, quelques mètres au-dessus du chemin principal.

Description :
La grotte s’ouvre à la base d’une barre rocheuse de 3 à 8 mètres de hauteur. L’entrée principale présente un porche surbaissé de +/- 4 mètres de hauteur, 8 mètres de large et profond d’une quinzaine de mètres.

La Roche est un calcaire solide en général, l’ensemble offre de bonne possibilité de passages bloc de toutes difficultés.

Remarque :

Cette cavité a fait l’objet de nombreuses fouilles archéologiques et a livré d’abondants vestiges préhistoriques de diverses périodes.

Les recherches se sont échelonnées de 1889 effectuées par Tihon et Fraipont, jusqu’en 1998-2000 par des chercheurs de l’université de Liège et de la Wallonie.

Accès : Interdit

            
La Haie des Pauvres

Situation et accès :
Liège- Wanze – Huccorgne
IGN : 41/5-6
Coordonnées : X 207.000 Y 139.050

Du quartier, ou hameau de Robiewez, on passe un petit pont qui enjambe la Méhaigne et on suit la route vers la gauche que l’on remonte jusqu’à un Y. 

 


La branche de gauche est petite route sans issue qui descend et rejoint rapidement la haie des pauvres (GR) 

Le GR de la HDP



Description :

Orientée au nord, c’est une barre rocheuse verticale situé sur un versant boisé qui s’étale en rive droite de la Méhaigne sur +/- 600 mètres de longueur et de 5 à 20 mètres de hauteur environ.

Elle est en grande partie recouverte de lierres et de végétation. La roche est un calcaire solide à délité et assez compact dans l’ensemble.

Possibilités d’ouvertures après un gros nettoyage.

 
Au pied des rochers s’ouvrent de petites cavités et abris sous roches, notamment:
Li Trôs des Vias, l’Abri de Robiewé et la Grotte des Russes.

On accède à cette dernière par une courte escalade de 3 mètres 50.
En 1943, elle a servi de cachette à 11 prisonniers russes évadés d'un train ; on y retrouva entre autre des os pétrifiés et quelques monnaies.

 Li Trôs des Vias

En wallon, Haie, Hé, Heid, ou plus rarement Heide, s’utilisent dans le nom de lieux et qui signifie côtes, versants escarpés.

La Haie des Pauvre est ainsi nommée car c’était le trajet qu’empruntaient les habitants du village sans moyen de locomotion pour se rendre à Huy.

 Accès : sous réserve d’autorisation

Topo: Grotte des Russes

 


              Le Rocher du Viaduc

Situation et accès :
Liège – Wanze- Huccorgne
Coordonnées : X 207 100 Y 139 775
IGN : 41/ 5-6

A Huccorgne, remonter la rue de Robiewez, jusque sous le viaduc où on laisse les voitures. Descendre le long du viaduc en longeant un champ labouré sur +/- 300 mètres, dès que le terrain est "plat", entrer dans le bois et descendre vers le pied des rochers. 

 

Description :
Le massif est orienté au nord et à prédominance vertical a déversé, d’une hauteur de 20 mètres sur une longueur totale de +/- 80 mètres, l’ensemble est caractérisé par deux grands dièdres : le Dièdre Jaune et celui de la Cascade.



Les escalades sont assez caractéristiques, sur une structure de roche assez particulière, c’est un calcaire en plaquettes d’âge viséen de bonne à moyenne qualité. Ce calcaire partiellement silicisé passe par zone en grès (grès calcareux)

L’endroit convient particulièrement lors de fortes chaleurs.

Equipement :
Spits, cornières, broches,
Pour les relais de Cumbia Vertical, A l’Ombre des Piliers et Blessure à David, des broches de 16mm de diamètre, sur 14cm de longueur sont en place, autrement dit, c’est du solide.


Recommandations
:
Le sommet du massif est constitué d’une pente terreuse, il vous est donc demandé de ne pas descendre en rappel depuis le haut, afin de ne pas salir outre mesure les voies, à l’avance un grand merci pour tous.
Justement à cause de la pente terreuse, il vous faudra sans nul doute faire un peu le ménage avant de grimper et particulièrement, dans Blessure à David où un coup de balai et un renettoyage de "vos fissures" seront nécessaires.

De gauche à droite :

Los Sapitos Voladores : 4 - Trad
D. Vitale –J-C Vittoz – septembre 2010
A gauche de l’amitié, remonter un court dièdre brisé, pour se rétablir sur une confortable terrasse.

L’Amitiè :
5c  (première effectuée sur coinceurs)
J-L Putz – J-C Vittoz – mars 1992.
Remonter un dièdre fissuré qui se termine sous un surplomb, forcer ce dernier puis, effectuer par la droite une traversée qui rejoint le relais-rappel de Laisse Béton.

 

Cœur de Rocker : 5b
J-L Putz – J-C Vittoz –avril 1992.
Une superbe fissure rectiligne qui elle aussi vient buter sous le grand surplomb, le surmonter pour rejoindre la traversée.


Le Feu Sacré : 5c
J-L Putz – J-C Vittoz – mars 1992.
Une fissure qui se fond dans une zone déversée. Passer une petit "Bloc" pour retrouver la fissure et rejoindre Laisse Béton. 


Variante : 4c
J-L Putz – J-C Vittoz – février 1992

Laisse Béton : 5a
J-L Putz – J-C Vittoz – février 1992.
Attaquer par un feuillet, suivent des gradins et une petite dalle.

A l’Ombre des Piliers :
Projet - traversée intégrale du massif, de gauche à droite.

Blessure à David
: 5a Trad (coinceurs petits et grands) relais broché.
David Putz – J-C Vittoz – février 1992.
Remonter un grand dièdre jaunâtre très « sablonneux » A l’origine la voie sortait, aujourd’hui, un relais est en place 5 mètres sous le sommet.

Cumbia Vertical :  5c+ Trad - relais broché-chaîné.
D. Vitale –J-C Vittoz – septembre 2010.
+/- 8 mètres à droite de Blessure à David, remonter une superbe petite goulotte fissurée à la roche très travaillée, qui rejoint le relais (2 broches) de « À l’Ombre des Piliers » puis, surmonte un court dévers "gréseux très délicat " 

                     Avertissement

 Ce n’est pas parce qu’un site est interdit à la pratique de l’escalade, situé dans une propriété privée et /ou une réserve naturelle, qu’il est défendu d’en parler et de tracer les possibilités qu’il offre dans ce domaine.

Par contre, il est important de savoir, que tous les sites rocheux repris et énoncés sur cette info, le sont à titre d’inventaire des possibilités de la pratique de l’escalade en Wallonie.
Ces descriptions ne constituent donc nullement à des incitations ou des invitations à grimper en ces lieux.
Le cas échéant, toute personne désireuse d’y accéder devra impérativement prendre soin d’obtenir toutes les autorisations nécessaires pour ce faire.

 

La majorité des petits massifs sont souvent peu fréquentés, de ce fait, la végétation y reprend très vite ses droits, tant à la base que sur le rocher.

Avant de pouvoir grimper, il vous faudra sans nul doute, faire le ménage, une brosse, un braquet un sécateur et une paire de gants vous seront des plus utiles.


Bibliographie :


Guide des Rochers belges – La Meuse en aval Namur - C.A.B. – 1978.

UBS-Info n° 74 – 1992- J-C Vittoz

UBS-info n°78 – septembre 1992- Roc-en-Stock - J-C Vittoz

Regards n° 31 – 1998 – J-C Vittoz

Blocs et Falaises de Wallonie- la Meuse en aval de Namur – 2002 – J-C Vittoz

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail

vendredi 12 février 2021

CACADES DE CHANXHE - 12 FEVRIER 2021

VOIR AUSSI :

https://infos-escalade.blogspot.com/2018/12/cascades-de-glace-en-belgique.html  

VIDEO:

https://www.facebook.com/jeanmi.finet/videos/1521886554674796  

 https://www.facebook.com/733723463/videos/10159154269538464 

 Et ça continue encore encore…

CASCADES DE CHANXHE 13 FEVRIER 2021

Clichés Joëlle Henry




 


 Clichés Benoit Croo

 

CASCADES DE CHANXHE 12 FEVRIER 2021

 Clichés: DANIEL SIRAULT 

Cliquez pour agrandir



















What do you want to do ?
New mail